Les ministres veulent recycler 40 000 tonnes de déchets du bâtiment

Les ministères de l'Ecologie et de l'Economie ont signé un Engagement de trois ans pour la croissance verte. Il s'agit de développer la filière du recyclage du verre plat.

Le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot, accompagné du ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, ont signé un Engagement pour la Croissance Verte pour développer le recyclage du verre plat avec des professionnels du secteur.

Un Engagement du gouvernement et des professionnels du secteur

Le gouvernement apporte son soutien aux industriels, pour une meilleure valorisation du verre plat. Avec cet engagement sur trois ans, il s'agit d'atteindre les objectifs nationaux pour le recyclage de 70% des déchets du bâtiment en 2020. Cela porterait à 40 000 tonnes la quantité de verre plat trié, avec un objectif de doubler ce chiffre pour 2025. Les signataires prennent cet engagement comme un véritable défi, qui nécessite " une organisation optimisée d’un point de vue logistique et technique, notamment concernant le démantèlement et la collecte mais également sur des problématiques de tri et de respect du cahier des charges du client final ".

L'urgence d'un dispositif dédié au recyclage

Le verre plat est principalement issu des déchets du bâtiment et provient de façades vitrées et de fenêtres. Il représente plus de 200 000 tonnes par an, mais seulement 5% (10 000 tonnes) sont recyclés. En 2015, des fabricants français (Saint Gobain Glass France et AGC France) avaient signé une charte pour son recyclage avec la Chambre Syndicale des Fabricants de Verre Plat. Principalement traités dans des centres de stockage, il s'agit d'un véritable gaspillage de ressources naturelles. Et avec la diminution des capacités de stockage, il était urgent de mettre en place un dispositif dédié à la gestion et au recyclage.

Une initiative avait déjà été mise en place en 2016 par la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) pour aider les professionnels à s'engager dans le recyclage. Il s'agit d'une page internet qui fournit une cartographie des entreprises qui collectent et recyclent le verre plat en France métropolitaine. 

La collecte et le recyclage du verre doivent permettre d'une part de valoriser les ressources naturelles présentes dans les déchets et d'autre part de réduire les quantités de déchet du bâtiment mis en décharge. Outre la préservation des ressources naturelles non renouvelables, le recyclage du verre permet de diminuer la consommation d'énergie lors de sa fabrication et limite les impacts sur le changement climatique en réduisant les émissions de CO2 (une tonne de verre plat recyclé permet d'aviter 300 kg de CO2)

Charte de 2015 pour le recyclage du verre plat

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Discrimination : Et si le gouvernement se penchait d’abord sur les entreprises publiques ?

L'entreprise ferroviaire a été condamnée par la cour d'appel d'Aix-en-Provence pour discrimination en raison du sexe et de l'appartenance à...

Fermer