Mondialement, les investissements dans la blockchain atteignent 57,9 milliards de dollars

Le rapport du cabinet d’audits et de conseils financiers KPMG vient de publier son rapport semestriel sur les investissements liés à la blockchain et aux cryptomonnaies. Ce dernier montre qu’ils sont largement en hausse en ce début 2018, témoignant de l’intérêt toujours croissant sur ces technologies. 

Si le cours du Bitcoin peine à dépasser la barre des 7 000$ après sa chute vertigineuse depuis décembre dernier, les cryptomonnaies continuent de gagner en attractivité et ne cessent de s’intégrer un peu plus dans la société.

Le cabinet d’audit et de conseils financiers KPMG a publié son rapport semestriel sur l’évolution des investissements liés à la blockchain et aux cryptomonnaies. Il explique que les investissements dans le monde continuent d’augmenter. En 2018, ils atteignent 57,9 milliards d’euros, un niveau jamais atteint.

L’Europe loin devant

Première enseignement : le rapport montre que la médiane des investissements mondiaux lors du premier semestre 2018 a atteint 25 millions de dollars, soit 11 millions de dollars en plus qu’en 2017. 

Second enseignement : de grandes disparités d’investissement suivant les continents. Lanterne rouge, l’Asie qui compte 162 grandes opérations financières pour 16,8 milliards de dollars. A la deuxième place, l’Amérique qui compte 14,8 milliards de dollars répartis sur 504 opérations de grande envergure. 

L’intérêt des investisseurs pour la blockchain n’était pas limité à une seule juridiction. Des rondes de belle taille ont eu lieu au cours du premier semestre de l’année, dont certaines ayant levé plus de 100 millions de dollars, pour R3 et Circle Internet Finance aux États-Unis, et de 77 millions de dollars pour Ledger en France. Les États-Unis ont été particulièrement actifs sur le front de l’investissement blockchain, les investissements totaux au premier semestre 2018 dépassant déjà le total enregistré en 2017. 

Sans surprise, les Etats-Unis concentrent la majeure partie des investissements liés aux cryptomonnaies et à la blockchain. 96% des investissements exactement. Sur les 14,2 milliards de dollars que les entreprises états-uniennes ont investis, 5 milliards l’on été dans des capitaux à risques. Autrement dit, les investisseurs états-uniens préfèrent investir dans des groupes qui sont déjà bien établis plutôt que dans des sociétés qui émergent.

A la première place du podium, on retrouve l’Europe avec 26 milliards de dollars d’investissements répartis sur seulement 198 opérations financières. ici, c’est le Royaume-Uni qui trust la première place en cumulant 16 milliards de dollars d’investissements. 

Enfin, le rapport de KPMG montre aussi que les dépenses liées à l’information sur la blockchain et sur les cryptomonnaies sont aussi en très fortes hausses, preuve que ces technologies séduisent de plus en plus d’investisseurs et que ces derniers cherchent à mieux se renseigner sur ces dernières.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
2 000$ pour quitter son poste le lendemain de son embauche : le management gagnant de l’entreprise Zappos

L'entreprise états-unienne Zappos propose un mode de fonctionnement qui peut révolutionner les relations entre employeur et salariés. Pour stimuler l'esprit...

Fermer