Monnaies virtuelles : les braquages sont très réels !

RGPD

Si les braquages virtuels de cryptomonnaies tendent à se multiplier, certains cas montrent que des braquages bien réels ont aussi lieu. Un couple de courtiers spécialisés dans l’achat-revente a été sommé par un gang de transférer un nombre encore inconnu de cryptomonnaie sur le compte des agresseurs.

C’est encore une histoire qui ne devrait pas arranger la réputation des cryptomonnaies. Le New York Times rapporte ce lundi 29 janvier, qu’un couple de courtiers a été victime du premier braquage de Bitcoins au Royaume-Uni. 

Pistolet sur la tempe, le couple transfert ses cryptomonnaies

L’incident a eu lieu il y a une semaine. Quatre voleurs s’introduisent dans le domicile de Danny Aston et Amy Jay vers 9h40. Armés, ils ont exigé que Danny transfère ses cryptomonnaies sur le portefeuille des agresseurs. 

M. Aston, qui a commencé à faire de l’achat-revente de Bitcoins et autres cryptomonnaies en 2015, était connu sous un pseudonyme. Il donnait aussi quelques cours de trading en ligne. 

Mais son vrai nom a filtré sur des forums en même temps que des utilisateurs donnaient des notes positives à son profil. C’est potentiellement ce qui aurait permis aux assaillants de trouver son domicile. 

Un incident isolé ?

Personne n’a été blessé mais la famille est profondément choquée. Une enquête est en cours pour retrouver le groupe armé.

La police annonce aussi qu’il s’agit d’un incident isolé. Pourtant, les cryptomonnaies sont régulièrement dans le viseur des forces de l’ordre. En étant anonymes, de nombreuses transactions servent à alimenter des activités illégales comme le blanchiment d’argent. 

Reste que si les vols virtuels avaient tendance à se multiplier, des vols bien réels font aussi leur apparition. Un événement qui ne devrait pas rassurer ceux qui possèdent des cryptomonnaies, alors même qu’ils étaient fortement incités à ne pas dévoiler leur identité. 

9 applications mobiles de portefeuille virtuel de cryptomonnaie dsur 10 contiendraient au moins 2 failles de sécurité correspondant à « un risque élevé. » 

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. "Au secours ! J'ai acheté du Bitcoin !" Une cellule psychologique pour investisseurs perdus ouvre ses portes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
L’Etat français préfère rembourser le Doliprane plutôt que les médicaments vitaux !..

Après les hémophiles sévères, l'Etat français prive les hypercholestérolémiques familiaux d'un médicament vital. Le gouvernement met fin au protocole de...

Fermer