Le nombre de personnes âgées dépendantes va doubler d’ici 2040

L'effectif des personnes âgées dépendantes atteindra un pic important à l'horizon 2040. Les dépenses publiques suivent le mouvement, et devraient beaucoup influer sur le PIB.

La projection des dépenses de protection sociale liées aux personnes âgées dépendantes à l'horizon 2060 publié par la DREES (direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques), prévoit une nette augmentation des dépenses sur la période 2035-2040, en corrélation avec l'augmentation des personnes dépendantes.

La dépendance sera plus forte en 2040

Cette projection réalisée par la DREES, prend en compte les frais de santé, la prise en charge de la perte d'autonomie et les frais d'hébergement des personnes âgées dépendantes. Le graphique ci-dessus nous permet de constater que la croissance de la dépense publique en faveur des personnes âgées dépendantes n’est pas régulière entre 2014 et 2060. Elle suit sensiblement l'évolution des effectifs de personnes dépendantes. D'ailleurs, l'effectif des personnes âgées dépendantes va doubler entre 2025 et 2040. Sur cette même période, le taux d’évolution de la dépense publique atteindra un pic de croissance important.

Un poids plus important dans le PIB

D’ici à 2060, la réforme de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) en établissement connaîtrait également bonne dynamique, en lien direct avec la forte progression des effectifs de personnes dépendantes hébergés.
Pendant la période de projection de 2014 à 2060, les variantes des dépenses publiques globales liées à l'indépendance vont augmenter dans la part du PIB, passant de 1,11% à 2,07% .

Tous financeurs confondus, les dépenses de prise en charge
des personnes âgées dépendantes représentent 30,0 milliards
d’euros en 2014, soit 1,40 point de PIB.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Les 150 millions€ de subventions oubliées aux assureurs-vie

La Cour des Comptes vient de déterrer de vieilles subventions aux assureurs-vie dont elle propose la suppression. L'affaire illustre la...

Fermer