Le partenariat Infogreffe-LinkedIn est-il conforme au RGPD ?

La nouvelle est tombée il y a peu de temps : le site Infogreffe s’est allié à LinkedIn pour créer des pages Entreprise directement sur le réseau social. Le procédé mérite d’être examiné, à l’aube de l’entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

A l’heure actuelle, cette information n’a fait réagir personne… pourtant il y a de quoi s’interroger sur cette annonce supposée être favorable au « rayonnement des entreprises françaises » (rien que ça).

Le contexte : que sont Infogreffe et LinkedIn

Plaçons les choses dans leur contexte : d’un côté nous avons Infogreffe, groupement d’intérêt économique des greffiers des Tribunaux de commerce qui répertorie, dans le cadre d’une mission de service public, toutes les informations relatives aux entreprises, toutes les formalités qui sont obligatoires pour les entreprises sont payantes et des amendes peuvent même être encourues. De l’autre côté, nous avons LinkedIn, réseau social américain bien connu, racheté par une certaine société nommée Microsoft en 2016.

Pour résumer, un organisme chargé d’une mission de service public, auprès duquel les entreprises sont obligées de passer, moyennant espèces sonnantes et trébuchantes, donnerait gentiment à une multinationale américaine toutes les informations nécessaires à la création de chacune des pages entreprise.

La communication officielle d’Infogreffe est très évasive car elle ne donne aucun indice sur les modalités de cette collaboration et fait planer un doute certain sur la conformité au RGPD. La seule chose que nous savons à l’heure actuelle, c’est que le site d’Infogreffe en lui-même n’est pas encore conforme. Par exemple, la faille de sécurité détaillée dans nos colonnes aurait dû, dans le cadre du RGPD, conduire à l’information de tous les utilisateurs concernés et à l’information de la CNIL. Le site serait déjà soumis à un protocole destiné à le mettre en adéquation avec le Règlement d’ici le 25 mai 2018.

 

Ce partenariat est-il RGPD compatible ?

Le RGPD ne semble pas être le premier soucis d’Infogreffe quand on lit le communiqué triomphant publié le 15 février. La seule véritable information est que « des Pages Entreprises sur Linkedin » seront créées. Mais à aucun moment Infogreffe ne prend la peine de nous dire quelles données seront proposées sur ces pages. Le nom de chef d’entreprise sera-t-il divulgué ? Une adresse mail sera-t-elle présente ? LinkedIn se contentera-t-il de reprendre des informations strictement liées à l’entreprise ?

D’après nos informations, seules les informations à caractère non personnel seront publiées directement sur LinkedIn. L’application du RGPD serait alors écartée. On peut d’ailleurs voir un exemple de page entreprise créée automatiquement sur le réseau social grâce à ce partenariat :

Que retenir de cette page bien peu attractive ?

D’abord, seuls le nom de l’entreprise et le lieu de son siège social semblent être divulgués par Infogreffe sur LinkedIn.

Ensuite, et c’est un point important, on apprend que la page a été créée « automatiquement par LinkedIn » et qu’elle n’est « pas maintenue, validée ou affiliée à » l’entreprise qui est supposée l’avoir créée.

Enfin, c’est sûrement la phase la plus intéressante : un lien direct vers infogreffe.fr est proposé sur la droite de la page ! Pratique !

En résumé, Infogreffe crée, sans leur demander leur avis, des pages LinkedIn à toutes les entreprises qui n’en ont pas. Ces pages désuètes, sans grand intérêt, renvoient directement au site d’Infogreffe sur lequel sont en vente tous les documents liés à la société. On voit bien ce que les deux partenaires ont à gagner dans ce deal… on voit moins ce que les entreprises ont à en tirer.

L’avenir nous dira si les entrepreneurs s’empareront de cette opportunité dépeinte comme une aubaine sans précédent par le communiqué d’Infogreffe. On restera toutefois sceptique devant la légèreté avec laquelle le partenariat est présenté, sans aucune information préalable des entreprises qui sont pourtant les premières concernées.

Bernard Bailet, Président du GIE Infogreffe :

« toutes les entreprises doivent bénéficier de manière égale, quelles que soient leur taille ou leurs ressources, de la puissance du réseau LinkedIn. Nous souhaitons offrir cette possibilité à toutes les entreprises enregistrées en France. Ce partenariat est une chance et s’inscrit dans le droit fil des actions d’Infogreffe qui développe sans cesse de nouveaux services pour faciliter la vie des entrepreneurs français. »

A propos Leo Guittet 169 Articles
Juriste spécialisé dans les données de santé à Tripalio depuis 2014, j'écris quotidiennement des articles sur le thème de la protection sociale collective et des données de santé. Actuellement en thèse CIFRE sur le sujet de l'accès aux données de santé en France, je suis intéressé par tous les sujets qui touchent aux avancées technologiques et juridiques sur ce thème.

1 commentaire sur Le partenariat Infogreffe-LinkedIn est-il conforme au RGPD ?

  1. Bonjour
    Merci pour cet article. Mais aura t’on le droit de supprimer la page ? C’est quand même embêtant cette diffusion des données sur tous les sites et un vrai parcours du combattant pour ne pas y apparaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Faille de sécurité chez InfoGreffe : « pas de fuite de données personnelles mais une facilité de navigation »

Suite à notre article, le site Infogreffe a souhaité nous apporter plus de précisions, non pas sur une fuite de...

Fermer