Petra Laszlo, la journaliste qui avait donné des coups à des migrants, a été acquittée

La Cour Suprême a annulé toutes les poursuites à l’encontre de Petra Lazslo. La journaliste reporter d’images s’était rendue coupable, en 2015, d’avoir fait trébucher des migrants qui tentaient de fuir la police hongroise près de la frontière.

Mardi 30 octobre, Petra Lazslo a été acquittée par la Cour Suprême hongroise alors qu’elle était poursuivie pour avoir donné des coups à des migrants en Hongrie. La justice motive sa décision en expliquant qu’il y a une « absence d’infraction ».

En 2015, la vidéo était devenue virale et avait plus que choqué. Sur les images, on y voyait Petra Lazslo, opératrice de télévision qui se retrouvait au milieu de migrants qui fuyaient les forces policières en Hongrie. Caméra à l’épaule, la camérawomen donnait un coup de pied et faisait trébucher un père qui tenait son fils dans ses bras.

« Moralement incorrect, illicite, mais pas du vandalisme »

La Cour Suprême hongroise a tout de même reconnu que Petra Lazslo avait bien donné deux coups de pieds et tenté d’en infliger un troisième. ais a estimé que le contexte était celui d’« un assaut de plusieurs centaines de migrants fuyant l’intervention de la police ». L’acte commis, « bien que moralement incorrect et illicite, était une perturbation, et non du vandalisme ».

C’est cette dernière infraction qui avait été retenue contre la journaliste par les juridictions précédentes. La journaliste avait écopé à ce titre d’une mise à l’épreuve de trois ans prononcée en janvier 2017.

« La perturbation étant un délit mineur et prescrit, le processus pénal doit être annulé », conclut le communiqué. La journaliste, qui travaillait alors pour une chaîne en ligne proche de l’extrême droite, s’était défendue en disant avoir « paniqué ».

Le père de famille syrien visé par son croche-pied avait ému l’opinion publique et obtenu l’asile en Espagne avec son fils. Il s’agissait d’un ex-entraîneur de première division en Syrie. Il avait été invité par une école d’entraîneurs de football de la banlieue madrilène pour y travailler.

Petra Laszo avait envisagé de le poursuivre en justice pour faux témoignage.

1 commentaire sur Petra Laszlo, la journaliste qui avait donné des coups à des migrants, a été acquittée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Le Petro, la cryptomonnaie nationale du Venezuela est officiellement en vente

Il était attendu avec enthousiasme ou avec scepticisme. En tous cas, le Petro est enfin mis en vente. La cryptomonnaie...

Fermer