Le peuple, grand absent du quinquennat Macron?

Le peuple sera-t-il le grand oublié et le mal-aimé du quinquennat Macron? Plusieurs signaux laissent à penser que, si le peuple n’a pas manifesté d’engouement pour Macron, ce dernier le lui rend bien!

L’ère Macron sera-t-elle une ère sans peuple, centrée uniquement sur les élites? On peut commencer à le craindre. 

Le peuple, trop bête pour comprendre le Président?

Il y a d’abord eu cette étrange annonce, où Emmanuel Macron a décidé de parler avant son Premier Ministre dans un Congrès improvisé, en même temps qu’il annonçait qu’il n’y aurait pas d’interview le 14 juillet. Il faut quand même être d’une sacrée mauvaise foi pour ne pas voir que l’opération a tout d’un recentrage de notre gouvernance sur les élites. 

D’ailleurs, l’Élysée a sans complexe craché le morceau: pas d’interview, car les Français ne pourraient pas comprendre le Président. Les Français trop bêtes pour s’élever au niveau de la pensée jupitérienne, il fallait l’oser. 

Toujours est-il que, cette année, les Français n’auront pas entendu leur Président répondre à des questions « citoyennes » sur sa politique générale, et ils devront se contenter d’écouter sans droit d’adresse. 

Drôle de conception de la démocratie!

Des états généraux sans le peuple?

Le ministre des Comptes Publics, Gérald Darmanin, en a rajouté une couche de son côté en annonçant des états généraux des comptes publics… sans le peuple. 

Voici la composition des états généraux détaillée par le jeune ministre manifestement mal informé des sujets qu’il évoque:

« les parlementaires, les représentants des collectivités territoriales et des organismes de Sécurité sociale, les partenaires sociaux » ainsi que des personnes de la société civile.

Des États Généraux avec des personnes choisies par le pouvoir! mmmm… on adore cette conception de la démocratie. Elle est très prometteuse. 

Affirmant qu'il ne fallait pas y voir un "refus d'obstacle" du chef de l'Etat, qui n'a donné aucune interview depuis son élection, ses équipes expliquent tranquillement ce silence par le fait que la "pensée complexe" du président se prêterait mal à l'exercice.

1 commentaire sur Le peuple, grand absent du quinquennat Macron?

  1. « Les Français trop bêtes pour s’élever au niveau de la pensée jupitérienne » ne fait aucun doute dans la tete de Macron. Emmanuel Macron a d’ailleurs eu une phrase malheureuse lors de l’inauguration du plus grand incubateur de starts-ups françaises en citant les gens « qui ne sont rien »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Une proche de Martine Aubry à la présidence de la commission des affaires sociales

C'est Brigitte Bourguignon, députée En Marche du Pas-de-Calais qui a pris la présidence de la Commission des Affaires Sociales de...

Fermer