Pimkie dévoile son projet de rupture conventionnelle collective

Cet article a été lu 540 fois

La direction de Pimkie a, conformément à son annonce de la semaine dernière, dévoilé son projet de rupture conventionnelle collective. 

La négociation de ce projet d’accord débute dès aujourd’hui, mardi 9 janvier 2018, et la direction envisage le départ volontaire de 207 personnes au maximum.

Le communiqué de la direction indique clairement que la rupture conventionnelle collective devra avoir été mise en oeuvre en deux mois. Elle fait d’ailleurs la comparaison avec un plan de sauvegarde de l’emploi qui nécessite parfois près de six mois pour être mis en oeuvre. Cette rapidité est supposée permettre à l’entreprise de modifier rapidement sa politique et, à terme, de pouvoir réembaucher rapidement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Pierre Gattaz
Présidence du MEDEF: libéraux et sociaux-démocrates se marquent à la culotte

Après l'éviction de Dominique Sénard devenu le non-candidat à la présidence du MEDEF, les candidatures affluent. Elles recouvrent pour l'essentiel...

Fermer