Politique de la Ville ou achat de voix? le cas Andrieux

Temps de lecture : 1 minute

Cet article a été lu 1254 fois

Sylvie Andrieux, députée des Bouches-du-Rhône avec tout ce que cela comporte, a des démêlés avec la justice. Dans la pratique, elle est accusée d’avoir utilisé 700.000 euros de crédit destinés à la politique de la Ville pour financer des associations bidons créées par des petits copains. Toute la question est de savoir si les Marseillais sont les seuls à pratiquer de la sorte:

 
Justice : Sylvie Andrieux abat ses dernières… par LaProvence

On serait quand même curieux de savoir si la même pratique existe dans d’autres départements ou d’autres régions…

print

A propos Éric Verhaeghe 148 Articles
Fondateur de Tripalio, auteur.
Contact: Twitter

1 commentaire sur Politique de la Ville ou achat de voix? le cas Andrieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
La direction de la sécurité sociale veut tuer les entreprises

Selon le Figaro, la direction de la sécurité sociale préparerait un décret intégrant les contrats aidés dans le calcul des...

Fermer