La promesse de loi sur le logement rassure les industriels du bâtiment

Il y a quelques semaines, l’annonce de la baisse  des APL dans le parc social avait provoqué la colère de l’Union sociale pour l’habitat. Emmanuel Macron a apaisé les tensions, avec l’annonce d’une nouvelle loi logement pour février.

Présent lors des 24 heures du bâtiment à Paris vendredi, le Président de la République Emmanuel Macron est revenu sur certaines mesures annoncées pour le secteur du bâtiment. Les professionnels du secteur font face à de grandes baisses budgétaires, notamment à cause de l’annonce de la baisse généralisée des APL, et la réduction du prêt à taux zéro.

Une nouvelle loi pour février annonce Macron

Le Président de la République a annoncé plusieurs mesures pour le logement, avec la création d’une grande loi pour février prochain. L’objectif est de favoriser le regain d’activité dans ce secteur. A ce titre, la suppression au 1er janvier 2018 du prêt à taux zéro dans les zones où le marché est le moins en tension, aura finalement lieu d’ici deux ans. Il s’agit pour le moment d’une réduction, dont le chef d’Etat doit discuter avec les professionnels du bâtiment. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), qui devait être supprimé en mars prochain, se voit aussi prolongé. Emmanuel Macron souhaite le voir disparaître progressivement, afin d’éviter une rupture brutale.

Les professionnels du bâtiment sont satisfaits

Suite à ces changements de discours de la part du Président de la République, les différents acteurs du bâtiment sont soulagés et se sentent écoutés. C’est le cas de Frédéric Chanut, président de la Fédération française du bâtiment, rassuré de voir le prêt à taux zéro conservé pour les zones rurales, élément déclencheur à la reprise de l’accession à la propriété.

Ces annonces repoussent finalement le moment de supprimer définitivement ces mesures. Le secteur se rassure de voir l’échéance repoussée, mais le risque à terme est de voir l’augmentation des suppressions de postes, annoncée par des spécialistes du bâtiment.

« Il serait dommage de casser un des principaux moteurs de la reprise. L’industrie du bâtiment a créé 15.000 emplois en 2017, à comparer aux 150.000 emplois détruits dans ce secteur depuis 2008″, Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment à propos du prêt à taux zéro

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Les soignants de Clermont encore en grève pour garder leurs congés pléthoriques

Ce lundi et mardi, le personnel du centre hospitalier de Clermont est appelé à la grève par la CGT. En...

Fermer