Le RSI nouveau prend déjà les indépendants pour des crétins…

Cet article a été lu 101202 fois

Le RSI nouveau adossé au régime général de la sécurité sociale, rebaptisé Sécurité Sociale Indépendants, s’est doté d’un site Internet qui vaut la peine d’être consulté. Il propose en effet (déjà!) des arguments infantilisants pour justifier son existence. Comme si les indépendants étaient incapables de comprendre les problèmes posés par leur régime social monopolistique et imposé par la force. 

On se souvient qu’un auto-entrepreneur du bâtiment avait « fait le buzz » en 2016 en publiant sur Youtube une vidéo où il évoquait le RSI et le montant faramineux de ses cotisations. Cet assuré social, comme beaucoup, ne comprenait pas grand chose au système supposé le protéger et s’était trompé dans les calculs.

Ni une ni deux, Libération, qui suinte de mépris bobo pour le monde ouvrier, avait cloué cet auto-entrepreneur au pilori en qualifiant son erreur « d’intox », ne prenant même pas l’attache, dans une première version, de l’auteur de cette vidéo pour contrebalancer son point de vue.

Le RSI nouveau et l’assommoir de Libération

À l’époque, nous avions pris la défense de cet auto-entrepreneur victime d’une violente cabale de la part d’un quotidien subventionné. Il n’y a qu’en France où des journalistes salariés qui vivent massivement de l’argent public donnent des leçons méprisantes à un auto-entrepreneur qui aspire juste à vivre de son travail indépendant et qui ne comprend rien aux innombrables couches bureaucratiques qui servent à le tondre.

Telle est la loi de la bien-pensance: la solidarité consiste à vivre sur le dos de ceux qu’on méprise. 

Tiens! un an plus tard, c’est cette anthologie du mépris social et de la haine de l’assuré que le RSI nouveau ressort du placard pour dénoncer les « intox » dont le régime serait victime. Dans une page dont nous citons une capture, non seulement le nouveau régime remet le couvert sur ce pauvre auto-entrepreneur qui n’en peut mais, mais il cite l’article de Libération qui a roulé ce brave garçon dans la boue.  

Le retour du pilori pour les petites gens qui se trompent, voilà une belle façon, très « direction de la sécurité sociale », de commencer une ère nouvelle.

Le RSI nouveau se plantera comme le RSI ancien

Le RSI nouveau est bien mal inspiré de placer d’emblée ses relations avec les indépendants, ses assurés sociaux, sur le mode du mépris. Car, si le sigle change, les règles absurdes restent. 

On ne dira jamais assez que la mort du RSI n’est pas venue d’un problème informatique qui aurait rendu le système insoutenable. Elle est d’abord venue d’une absurdité des règles, qui consiste à faire rentrer les indépendants dans des cases de salariés. Il faut être un fonctionnaire de la direction de la sécurité sociale pour ne pas comprendre qu’il s’agit là d’une impossible quadrature du cercle. 

Nous parions donc sur le rapide échec de la réforme, et sur une colère bien plus grande dans les mois à venir. 

 

17 commentaires sur Le RSI nouveau prend déjà les indépendants pour des crétins…

  1. Merci pour ce partage, je ne connais pas leur site, c’est incroyable tout ce mépris.
    Je me souviens Macron qui disais vouloir aider les commerçants, pme tpe, en supprimant le RSI et en simplifiant la procédure de déclaration, en effet, à la lecture de cet article ainsi que la vérification faite auprès de ce site, je ne peux que confirmer le mépris de ces fonctionnaires véreux. Combien d’articles dans la presse à propos d’erreur soit disant informatique sur des rappels de cotisations fantômes ? Et l’on ne parle pas de quelques milliers d’euros mais de dizaine de milliers ! Tout ses pauvres gens qui sont tomber dans la déprime à cause du RSI, des vies brisés! Comment osent t-ils vouloir donner des leçons après ça ? Ce n’est pas ça que l’on attend d’eux aujourd’hui !! Ils sont bien content que l’on soit là pour les nourrir, les coiffer, les transporter etc etc.. quand tout cela aura disparu au profit des lobbies de la grande consommation à l’américaine, c’est à dire de la mer*** ils vont faire quoi ensuite ? Pleurer, c’est tout ce qu’il savent faire finalement…
    La bêtise humaine sans limite !

  2. Et oui on nous prend vraiment pour des billes c est pire qu au moyen âge .À l époque on prenait une partie des cultures aux paysans pour payer les impôts. On voyait donc ce qu on nous ponction ait -Aujourd’hui c est pire car on nous fait payer sans savoir ce qu on nous prend avec tout un système de de langage incompréhensible afin de mieux « ponctionner » facilement celui qui travaille

  3. Je dis que ce n’est pas bien de s’en prendre à ces pauvres malheureux du RSI qui ne touchent que, entre 3000 et 5000€ par mois et partent à la retraite, avec un minimum de 3500€ par mois, Alors que les artisans eux, partent avec, 800€ mensuel. Pauvres employers du RSI.

  4. J’ai eu affaire en mon temps au RSI et je suis content de sa dissolution, c’etait du n’importe quoi,j’etais au moins une fois par mois dans leur mur et il fallait voir defiler les usagers, on avait beau se lamenter, mais on parlait a un mur.mon dernier souvenir, j’ai arrêté mon entreprise en 2007 pour partir travailler comme salarié, en2009, je reçois 35000euro de charge a payer,j’ai fait un bond,je suis allé les voir, ils m’ont dit mais Mr vous n’avez pas déclaré vos revenus, ces 35000euro sont un montant approximatif faute de déclaration, j’avais beau leur dire que cela faisait 2ans que j’avais fermé mon entreprise et que je travaillais a carrefour,ils ont récidivé en 2011 en m’envoyant 1400euro pour 2007, année ou j’ai arrêté, j’avais déclaré 2700eurode chiffre d’affaire,je leur ai fait remarquer que ca n’était pas normal, il m »ont répondu que je payais le droit a la sante (plus de 50%et comme je ne voulais pas payer,il m’ont répondu, si vous ne payez pas, on ne vous donne pas la retraite,et je pense qu’il n’y a pas qu’un problème de logiciel, mais aussi de personnes, ils m’ont fait perdre 2ans de cotisations que j’ais du aller travailler a 58ans pour récupérer mes point et pouvoir prendre ma retraite, on peut en dire long sur le sri, si l’on prenait toutes les anecdotes de chaque independant, je ne vais pas geraliser, mais on pourrait en faire un livre, aujourdhui je suis a la retraite, mais le rsi m’a laisse un gout amer.

  5. Le RSI la plus grosse ARNAQUE protéger par l’état comme la MSA qui sont pas des service public mes des collecteur d’impôts qui on des bases de calcul farfelu ou et même inexistante.
    ATTENTION ne devener jamais indépendant rester petit salarié sa vos mieux pour vous et votre famille, la question ne ce posse pas ci vous êtes fonctionnaire …

  6. Bjr.j ai vendu ma boulangerie en 2008 et 9ans plutard ces escrocs de rsi me réclame 18000e ils m ont retrouvé par voie de huissier. Je paye cette dette en payant 50e par mois sous la menace de payer comptant cette somme n est pas justifiée c sa la pourriture que nous artisan ont est bon qu à fermer notre gueule.

  7. Bonjour
    Moi qui suis assez pudique sur ma vie privé ,j’aimerais toutefois raconté mon histoire avec le RSI afin que certaines personnes soient conscientes que les artisans ne mitonnent pas et que le but final du RSI est de racketter les entreprises. Attention dans le mot racketter , ce n est pas de payer vos charges que je parle, car on doit tous le faire, c’est un devoir et on le sais quant on monte une entreprise, je parle d’un rackette légale que l’état laisse faire.Je vous explique.
    J’ai créé une entreprise (EURL) début février 2011.Comme j’étais jeune créateur je m’en suis remis au prélèvement automatique sur le compte de l’entreprise par le RSI en leur faisant confiance. Ayant de plus bénéficié du NACCRE, je pensais que c’était bien plus simple pour moi d’avoir des prélèvements tous les mois.
    Tout ce déroule bien jusqu’à la fin de la 3 ème années, je reçois de la part du RSI une régulation de 9000€ à payer immédiatement. Bienvenue en enfer.
    Je leur téléphone donc afin de comprendre d’où vient ces 9000€ ? Il m’explique que je n’avais pas envoyé ma déclaration de revenue en début d’année et que donc je leur était redevable de 9000€ (ce qui était totalement faux car j’avais encore la photocopie dans mon classeur). Puis dans la conversation la personne du RSI reconnaît avoir pris connaissance de ce document mais qu’il se sont trompé sur le montant des cotisations prélevés .Alors !!! non seulement le RSI se trompe mais en plus c est a vous de régler la note. Mais attention cela ne s’arrête pas la. Comme l’entreprise était jeune je leur propose de payer un peu tout les mois. Réponse non catégorique et dans le mois qui suivit je reçus de la part d’un huissier de justice une facture à payer de 13000€. Et oui les 9000€ + frais de retard(3000€) + frais d’huissier. C’est a ce moment la que j’ai compris que le RSI agissait en faisant du rackette légal auprès des entreprises.Le RSI a fait exprès de se trompé dans leur cotisations afin de vous prendre à la gorge et sachant que vous ne pouvez pas rembourser, il s’octroie au passage 3000€ de frais.
    Suite à cela je n’ai plus accepté les prélèvements automatiques, je me suis penché sur les calculs du RSI pour les années suivantes en espérant pouvoir rembourser cette dette, et j’ai contesté cette facture auprès du tribunal. Trois ans plus tard , il n y a pas eu une année ou le RSI n’a pas fait d’erreurs dans le calcul de mes cotisations. A chaque fois j’ai du faire opposition à leur calculs.
    Puis des régulations apparaissent comme ça, comme par magie ,par exemple sur l’année 2015 pour laquelle j’avais payé mes cotisations mais en plus j’avais donné 1700€ pour rembourser une partie de ma dette. Et bien non aujourd’hui , je leur doit 500€.Complètement absurde. Rebelote pour un deuxième tribunal.
    Aujourd’hui j’ai arrêté mon entreprise principalement a cause de la prise de tête avec le RSI. Je peux dire que je ne ferais plus d’entreprise sous ce régime même si je dois prendre un régime à l’étranger pour monter une autre entreprise. Et j’encourage les personnes qui me lisent a faire la même chose. L’état encourage les français à entreprendre, c’est une bonne chose, mais qu’elle donne les moyens de le faire avec un statut honnête, et une administration qui nous aide et non qui nous méprise. Pour moi le RSI est révolu , ne correspond plus aux attentes des entrepreneurs et doit disparaître définitivement. Le nouveau RSI n’est ni plus ni moins que l’ancien avec un changement de site. Mr Macron c’est cela votre promesse de campagne !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Pour avoir joué le jeu face au RSI, un entrepreneur reçoit les huissiers !

Alors qu'il est en voie de disparition, le RSI continue de faire parler de lui. Cette fois-ci, c'est le patron...

Fermer