RSI: le parent pauvre du système de retraites

Le COR a parfaitement mis en lumière la façon dont les travailleurs indépendants sont grugés par un système de retraites par répartition qui les appauvrit...

L'un des intérêts du rapport du COR est de montrer clairement le niveau moyen brut des pensions versées par chaque régime de retraite. Pour les travailleurs indépendants, ce tableau récapitulatif est particulièrement intéressant puisqu'il montre qu'en dehors des professions libérales, ses ressortissants sont les moins bien lotis de tous les régimes de retraite. 

Le RSI, une plaie pour les retraites 

Ainsi, pour une carrière, le RSI commerçant verse royalement une retraite brute moyenne de 1.020€, quand les salariés du régime général perçoivent en moyenne 1.820€ bruts, et les fonctionnaires de l'État 2.590€.

La palme revient aux femmes d'artisans: avec une retraite moyenne de 620€ bruts, on est trop loin du seuil de pauvreté. On aimerait entendre, sur cette discrimination flagrante, la voix chevrotante de la secrétaire d'État à l'égalité hommes-femmes. 

Ces sommes sont encore plus basses pour les retraités à carrière incomplète. 

Une fois de plus, il faudrait redire ici l'intérêt pour les entrepreneurs à sortir du régime monopolistique du RSI. 

3 commentaires sur RSI: le parent pauvre du système de retraites

  1. Ce sont des régimes alignés (RG/MSA – salariés/RSI). Mêmes règles. Sauf quelques dérogations à l’avantage des indépendants comme par exemple les rachats. Par ailleurs il y a une compensation démographique des autres régimes vers le RSI pour le régime de base car les cotisations RSI ne sont pas là.
    La réalité est que les indépendants ne veulent pas cotiser mais ils veulent les prestations retraites.
    La seule gestion qui est propre au RSI est le régime complémentaire qui contrairement à celui des salariés
    En espérant que le prochain adossement du RSI au RG permettra à ce dernier de récupérer cette manne financière pour sauver les régimes de retraite complémentaires des salariés. Ce sera un juste retour des choses.

  2. Bonjour, j’ajouterai,en complément de ce que Mick85 à écrit, que la véritable plaie pour le système de retraite des indépendants est la sous déclaration de leurs revenus. Ne pas déclarer ses revenus (black) fait indéniablement baisser la pension de retraite, puisque calculée sur la moyenne des 25 meilleurs revenus : pas déclarés, donc non pris en compte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Commissions paritaires régionales interprofessionnelles : quels enjeux pour les entreprises ?

Une circulaire du 1er juin 2017 vient expliquer les modalités de mise en place et de fonctionnement des nouvelles instances...

Fermer