Santé publique à bout de souffle, retraites à améliorer en Europe, la rougeole progresse aussi au Canada: les dernières nouvelles de la santé

Le président du Conseil national de l’Ordre des Médecins, Patrick Bouet, a fait le buzz en déclarant que la santé publique était « à bout de souffle » et en demandant à Agnès Buzyn la ministre de la Santé, une réforme globale du système de soins. « Si la machine continue de tourner, c’est grâce à l’engagement des aides-soignantes, des infirmiers, des kinés et des médecins, étudiants, libéraux ou salariés du public et du privé. C’est miraculeux qu’ils continuent de croire en leur mission ! » a-t-il ajouté. Une fois de plus, la gravité de la situation réelle semble mal mesurée par les pouvoirs publics et les medias…

Au demeurant, cette déconnexion entre le pouvoir (au sens large) et la réalité ne serait pas une nouveauté en France. Il est vrai que les élites disposent d’un système de santé « parallèle » avec des entrées directes chez les meilleurs spécialistes qui ne sont pas accessibles au commun des mortels.  

Buzyn charge le tiers payant de Touraine

Au passage, Agnès Buzyn a profité d’un passage sur France Culture pour dénigrer les réformes de sa prédécesseuse. S’agissant du tiers-payant, elle n’a pas mâché ses mots, considérant que cette réforme était « assez brutale, assez idéologique et pour laquelle techniquement rien n’était prêt ». Si même Agnès Buzyn trouve Touraine brutale et idéologique, c’est vraiment que la critique est fondée. 

On notera que la ministre a ouvert un nouveau chantier: la réforme de la rémunération des répartiteurs pharmaceutiques.  

En Europe, le système de retraite est toujours insuffisant

La Commission Européenne et le Comité de la Protection Sociale ont publié leur rapport triennal sur l’état des retraites en Europe. Ce rapport souligne que les États membres accordent de plus en plus d’attention, dans le cadre de leurs réformes, à la pérennité et à l’adéquation des retraites, mais que des mesures supplémentaires seront nécessaires à l’avenir. Selon Marianne Thyssen, commissaire aux affaires sociales: «Toute personne retraitée a le droit de vivre dans la dignité. Il s’agit d’un principe essentiel du socle européen des droits sociaux. Des pensions de retraite adéquates sont indispensables pour prévenir la pauvreté et l’exclusion sociale chez les personnes âgées en Europe, et en particulier chez les femmes. Nous devons également veiller à ce que les personnes exerçant un travail atypique ou une activité non salariée ne soient pas laissées de côté. Notre priorité doit être de poursuivre les réformes engagées qui favorisent des pensions de retraite adéquates pour tous.» 

Tout plaiderait donc pour une bascule progressive des retraites dans une logique de solidarité… 

L’épidémie de rougeole se répand… au Canada aussi

En France, l’expansion de l’épidémie de rougeole continue à susciter l’inquiétude, largement relayée par les médias. Les autorités ont dénombré près de 2.000 cas en six mois, essentiellement dans le sud-ouest de la France. L’Occitanie serait désormais touchée. L’épidémie donne l’occasion d’une campagne en faveur de la vaccination, battue en brèche ces derniers mois sur les réseaux sociaux à cause des adjuvants aluminiques qui pourraient produire, dans certains cas, de graves effets secondaires. 

On notera que le Canada s’inquiète lui aussi de l’arrivée de la maladie. À Montréal, deux cas de rougeole auraient été détectés dans une famille de réfugiés. Ceux-ci seraient passés par la Roumanie avant d’arriver sur le sol québécois.  

L’assurance-maladie expérimente sur l’absentéisme en entreprise

L’assurance maladie lance une nouvelle expérimentation sur les arrêts de travail dans les grandes entreprises. La démarche consiste à les informer de leur situation particulière au regard de ce qui est observé dans des entreprises comparables du même secteur d’activité. L’objectif est d’engager un dialogue avec l’entreprise pour l’inciter à mettre en œuvre des actions de prévention et à réduire certains facteurs de risque liés au travail. 

La surfacturation des kinésithérapeutes épinglée

Que Choisir? consacre un dossier aux masseurs kinésithérapeutes. Ceux-ci se voient reprocher leurs dépassements d’honoraires ou leur recours régulier à la surfacturation d’actes. 800 gros « dépasseurs » ont reçu un courrier les incitant à revoir leur mauvaises habitudes et 50 qui pratiqueraient les plus gros dépassements se sont vus menacés de sanctions s’ils ne modifient pas leurs tarifs. 

Pour l’Allemagne, le Sozialstaat ne peut pas être sans limites

Enfin, on lira l’intéressante analyse, sur Boulevard Extérieur, de Marie-Thérèse Vernet Straggiotti, concernant les divergences franco-allemandes. « Tout le problème est que le Sozialstaat –Etat de droit et sécurité sociale – ne peut exister que s’il a des limites. Il est miné par la globalisation. La concurrence, surtout avec les pays sans protection sociale, naturellement – tire les salaires vers le bas, menace les acquis sociaux. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Un 1er mai lourd de menaces pour le gouvernement

Alors que le contexte social est pour le moins délicat, le gouvernement semble s'être tiré à bon compte de la...

Fermer