Se loger en Europe devient plus cher !

L'agence Eurostat vient de rendre un rapport accablant sur le prix du logement en Europe. Seul un pays a vu le prix de logements diminuer. Sinon, ils ont augmenté dans tous les pays membres d'au moins 1,5%.

Malgré de grandes différences de fonctionnements entre tous les systèmes pour le logement dans l'Union Européenne, la majeure partie des pays se heurtent à la même problématique : le parc immobilier est trop cher et ne permet pas d'héberger tout le monde. 

L'Union Européenne entraîne la zone euro

La tendance est donc à la hausse depuis 2012, là où les prix moyens de la zone euro étaient encore légèrement supérieurs à ceux de l'Union Européenne. Mais la donne a changé et l'augmentation des tarifs dans l'UE conduit inévitablement la zone euro à suivre le même chemin. Ainsi, le prix des logements dans la zone euro a augmenté de 3,8% contre 4,4% dans l'UE au deuxième trimestre 2017 par rapport au même trimestre un an auparavant. Et lorsque l'on regarde l'évolution des prix par rapport au trimestre dernier, on constate une hausse de 1,5% dans la zone euro et 1,8% dans l'UE. 

Tous ne sont pas logés à la même enseigne

Parmi les Etats membres, la République Tchèque (+13,3%), l'Irlande (+10,6%) ainsi que la Lituanie (10,2%). Cédric Van Styvendael, président de Housing Europe (fédération européenne du logement social) explique que " malgré le discours enjoué du président [de la Commission européenne, Jean-Claude] Juncker [le 13 septembre, sur l’état de l’UE, où il se félicitait de la croissance retrouvée], l’UE est confrontée au défi alarmant du logementLa prospérité n’a pas frappé à la porte de la majorité des Européens, en raison du prix exorbitant des logements. " De son côté, l'Italie est le seul pays à observer une baisse de tarifs : -0,2%. 

La France est quant à elle, le deuxième pays à avoir la plus faible hausse, à savoir 3,5%. Celle-ci s'explique par la reprise progressive du marché immobilier. La Chambre des notaires indique que le prix de la pierre a atteint un record historique en juillet dernier à Paris, avec un tarif médian de 8580€/m². Aujourd'hui, il devrait se situer aux alentours de 8900€/m².

On se souvient qu'après des hausses successives entre mi-juin 2009 et fin 2011, le marché immobilier parisien était entré en crise mi-2012.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Les Sages mettent fin à une injustice chez les agents d’assurances

Le Conseil constitutionnel vient de rendre une décision très importante pour les agents d'assurances qui souhaitent partir à la retraite....

Fermer