Signe de son déclin, il existe des comptes à rebours avant la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron

La popularité d’Emmanuel Macron atteint des niveaux historiquement bas. Certains n’hésitent plus à lui directement leur faire part de leur déception quand d’autres préfèrent encore se résigner. 

Régulièrement, la côte de popularité du président de la République est présentée comme ayant atteint un niveau historiquement bas. D’après les derniers sondages, seulement 19% des français seraient content de l’action d’Emmanuel Macron. En cause, des baisses de pouvoir d’achat mais aussi une transition avec « l’ancien monde » qui peine à se faire vraiment sentir.

Si l’exécutif semble parfois s’essouffler, ce n’est pas le cas de la vindicte populaire qui trouve toujours de nouveaux moyens pour se faire entendre.

Surcharger le service postal de l’Elysée

Parmi les dernières idées en date, celle de surcharger le service postal de l’Elysée. Alors qu’Elizabeth Borne, la ministre du transport, a annoncé que le prix du carburant allait encore augmenter, l’association 40 millions d’automobilistes a décidé de ne pas se laisser faire.

Elle invite tous les français motorisés à adresser leurs factures carburantes accompagnée d’une lettre au Président de la République. Ainsi, l’association espère bien se faire entendre et faire réduire ces nouvelles taxes accusées de faire baisser le pouvoir d’achat des français. 

« 40 millions d’automobilistes » tient par ailleurs à rappeler que l’envoie d’une missive au Président de l République ne nécessite aucun affranchissement. De quoi donner envie d’exprimer son mécontentement. 

Un compte à rebours avant la fin du quinquennat

Certains se montrent aussi beaucoup plus résignés quant à l’action d’Emmanuel Macron. Et s’ils ne souhaitent pas entrer dans une guerre ouverte avec ce dernier, ils sont plutôt destinés à attendre la fin du quinquennat. 

Dernièrement, on voit donc fleurir de nombreux outils sur le net, destinés à patienter. En particulier, des comptes à rebours réglés à la seconde près. Ils indiquent précisément dans combien de temps le quinquennat du Président de la République prendra fin.

En seulement un an, la popularité d’Emmanuel Macron atteint des niveaux historiquement bas. L’impopularité de ses mesures n’y est pas étrangère. Pour Alain Duhammel, journaliste et essayiste, ce phénomène devrait s’accroître si le Président de la République continue ses « petites phrases ». Le « Macronbashing » n’en est encore qu’à son commencement. 

2 commentaires sur Signe de son déclin, il existe des comptes à rebours avant la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron

  1. @jacquet emdde
    Vous avez votez!

    Un président de la république qui s’autoproclame légitime avec 25% de suffrage favorable! N’oubliez pas ceux qui sont les premiers a parler de Démocratie dans un pays liberticide, ploutocrate ET corrompu sont les premiers a instaurer une dictature.

    Juste pour information la France et dans les trois premier pays en matière de corruption massive en Europe. La justice française et la police sont ultra politisées, elles glissent peu a peu vers le sectaire, en plus du mafieux. La CEDH impose de plus en plus directive restrictive a votre cher président suite a l’augmentation des plaintes a son office.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
France TV, l’INA, Radio France : la cour des comptes fusille le CE de l’audiovisuel public

Un prérapport de la cour des comptes qu'à pu consulter le JDD, épingle la gestion et les dépenses du comité...

Fermer