Le dialogue social du secteur ferroviaire dans tous ses transports

27 avril 2016 Mickaël Ciccotelli 0

Pour la troisième fois en moins de deux mois, un mouvement de grève largement suivi perturbe le transport ferroviaire français. La redéfinition de l’environnement conventionnel du secteur constitue le principal enjeu de discorde entre les représentants des employeurs et les syndicats de salariés. Et les choses ne semblent pas près de s’améliorer… Un mouvement de grève suivi Du point de vue des syndicats de la SNCF, la journée de grève organisée aujourd’hui est une réussite – au même titre, d’ailleurs, que l’avaient été les deux précédentes journées. D’après la direction, la circulation des trains est réduite à environ 1 TGV sur 2, 1 train Intercité sur 3 et 4 TER sur 10. Si la direction et le gouvernement misaient sur l’essouflement du mouvement de grogne, c’est clairement raté. Plus encore, tout indique que le conflit social du secteur ferroviaire survit bien à la décrue du mouvement de lutte contre le projet de loi El Khomri. L’une des principales forces de ce mouvement social réside dans son caractère intersyndical. D’une part, aux yeux des salariés, la légitimité des appels à la grève apparaît d’autant plus grande qu’ils sont lancés à la fois par les turbulentes Sud ou CGT et par les […]