Sanctions en entreprise : un club de foot invente « la roue de l’infortune »

17 septembre 2018 Adrien Pittore 0

Pour sanctionner les écarts de conduite des joueurs, l’entraîneur du club allemand du RB Lieipzig a mis en place une « roue de l’infortune« . Ralf Rangnick assure que les résultats sont supérieurs aux sanctions financières. RB Leipzig coach Ralf Rangnick uses a spinning wheel to decide players punishments when they’ve broken the rules. The punishments include training in a tutu, mowing the grass at the training ground, and working in the club shop 😂 pic.twitter.com/CTVxz8yQTd — UNILAD Sport (@UNILADFooty) 13 septembre 2018 Généralement, lorsqu’un sportif fait un écart de conduite qui nuit à l’image du club auquel il appartient, la sanction se traduit par une amende proportionnelle à la gravité de la faute. Mais l’ancien entraîneur de Schalke 04 Ralf Hangnick a opté pour une autre solution. Gonfler les ballons, entraîner les jeunes ou encore faire l’entraînement en tutu Alors qu’il est coutume de dire qu’une sanction ne fonctionne que si l’on s’attaque au portefeuille, l’entraîneur déclarait récemment au journal Bild que « les amendes sont rarement efficaces ». Alors, il s’est penché sur un nouveau système pour faire régner la discipline dans le club de la Saxe. C’est ainsi qu’est née cette étrange roue ci-dessus. En cas d’écart de conduite comme un retard […]

Le PSG lance sa propre cryptomonnaie et invente le socios 2.0.

11 septembre 2018 Adrien Pittore 0

Le club de la capitale s’est associé à une entreprise maltaise afin de créer une cryptomonnaie dédiée à ses supporters. Le projet permettra aux socios d’être consultés par la club lors de prises de décisions. Un partenariat qui permettra aussi au club d’accroître sa visibilité dans le monde. Le Paris Saint germain lance une opération de séduction des fans de grande envergure. Le club de la capitale a rejoint « Socios.com », un site tenu par l’entreprise maltaise ChiliZ, notamment soutenue par l’entreprise Binance, bien connue par ceux qui s’intéressent aux cryptomonnaies. Si aucun montant ni aucune durée concernant ce partenariat n’a encore filtré, cette initiative devrait permettre au PSG de se rapprocher de ces fans tout en leur offrant une nouvelle expérience. Une cryptomonnaie qui ouvre le droit de vote aux supporters Régulièrement, la question de l’arrivée de socios en France fait débat. Le modèle est assez répandu en Espagne. Par exemple, du côté du FC Barcelone, le club où sévit Lionel Messi, ils sont 150 000 à être propriétaires d’un petit bout du club. Ils ont chacun un droit de vote et sont consultés lors des grandes échéances du club. Leur voix compte autant que celles de la cellule dirigeante. […]

« Pas vu, pas pris » : la FIFA raccourcit la durée de prescription pour les affaires de corruption

21 août 2018 Adrien Pittore 0

Rien dans les mains, rien dans les manches. Gianni Infantino a présenté le nouveau code éthique qui devra régir les agissements des membres de la FIFA, la plus haute instance qui régit le football mondial. Seulement, ce nouveau code renforce un peu plus son opacité. via GIPHY La plus grande instance mondiale du football aurait-elle trouvé la solution pour éradiquer la corruption et le pots-de-vin qui sévissaient et qui la gangrénaient ? D’après le nouveau président Gianni Infantino, il semblerait que oui puisqu’il souhaite remettre l’éthique au centre de l’institution. L’agence britannique AP a regardé de plus près ces nouveaux codes éthiques de la plus grande organisation qui régit le football mondial. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a du bon et du surtout du moins bon La diffamation, nouvelle infraction D’abord, il semblerait que l’opacité de la FIFa soit un peu plus renforcée avec l’arrivée de la diffamation comme nouvelle infraction. Ainsi, la section 22.2 du nouveau code précise que « les personnes concernées par ce code sont interdits de déclaration publique de nature diffamatoire à l’encontre de la Fifa ou de ses représentants. » Les sanctions pourront ensuite aller jusqu’à deux ans d’interdiction de toute activité liée au […]

Pourquoi les Français aiment les riches quand ils font du football mais pas quand ils créent de l’emploi

7 août 2018 Eric Verhaeghe 4

Le gouvernement vient de prendre un décret qui allège la charge fiscale pour les sportifs les plus riches, alors même qu’une remise en cause des « aides aux entreprises » est annoncée pour réduire la dépense publique et que l’affaissement de la croissance obligera à des arbitrages budgétaires compliqués. La mesure est prise dans l’indifférence générale, qui montre l’extrême tolérance des Français vis-à-vis de l’enrichissement des sportifs à comparer à leur intolérance vis-à-vis des chefs d’entreprise. Le décret du 1er août 2018 relatif à l’exploitation commerciale de l’image, du nom et de la voix des sportifs et entraîneurs professionnels est une aubaine pour les quelques centaines de sportifs de haut niveau les mieux rémunérés. Publié dans la torpeur estivale, il applique une disposition de l’oubliée loi Braillard de 2017 restée lettre morte jusqu’ici faute d’un décret pour lui donner vie. Dans la pratique, ce système consiste à défiscaliser les droits perçus par les sportifs dans le cadre des campagnes publicitaires dont ils sont les emblèmes. Ainsi, alors que leurs salaires continuent d’être fiscalisées, le produit de ces campagnes peut leur être versé, sous réserve d’un accord collectif dans leur fédération, « hors rémunération », c’est-à-dire hors impôts. Cette mesure d’optimisation fiscale ferait hurler les défenseurs […]

Pour un syndicat de footballeurs, les « mondialistes » n’ont pas assez de repos

1 août 2018 Adrien Pittore 0

Deux semaines après la fin de la Coupe du Monde (et le sacre des Bleus), plusieurs mondialistes ont déjà retrouvé la compétition avec leur club respectif. Une situation que dénonce la Fédération Internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFPro). via GIPHY Pour certains championnats, la saison 2018/2019 a déjà repris son cours. En France, seul le championnat de ligue 2 a repris le week-end du 27 juillet. Mais de nombreux autres matchs de championnat en Europe ont été disputés notamment par la tenue des supercoupes nationales ou encore avec les premiers tours qualificatifs aux coupes d’Europe. Une situation que ne goûte guère l’un des principaux syndicats de joueurs, seulement trois semaines après la fin de la Coupe du Monde. Au moins un mois de repos Le 30 juillet dernier, la FIFPro annonçait dans un communiqué « qu’au moins 15 joueurs prendront part à des matchs organisés par la FIFA »  moins de quatre semaines après avoir participé à la Coupe du Monde, « ce qui les prive d’une pause suffisante ». Le syndicat explique que « les joueurs subissent trop de pression, pris entre les besoins de leur club et leur bien-être personnel » bien que la FIFPro « comprenne les implications financières de la Ligue des champions […]

Le Sporting Portugal ou quand les clubs de football se lancent dans la fake-news

17 juillet 2018 Adrien Pittore 0

Le deuxième club de Lisbonne traverse une crise sans précédent. En plus de résultats désastreux et d’événements hors football plus que contestables, le club est accusé d’avoir acheté en masse de faux-comptes Facebook et Twitter. « Un moyen de propager de fausses informations« . O #SportingCP acaba de atingir os 150 mil sócios! Obrigado, Leões! pic.twitter.com/8xF5YaKO5p — Sporting Clube de Portugal (@Sporting_CP) 3 octobre 2016 Agressions de joueurs orchestrées par le président du club, corruption de ces derniers et altercations entre le président et les joueurs par réseaux sociaux interposés. Le mythique club du Sporting Portugal traverse une crise sans précédent. Et les caisses du deuxième plus grand club du pays en ont pris un sérieux coup. Très récemment, on apprenait aussi que le club avait dépensé plusieurs millions d’euros en faux comptes Facebook et Twitter. 150 millions de socios à travers le monde En octobre 2016, le club qui a eu dans ses rangs un certain Cristiano Ronaldo, annonçait fièrement compter 150 millions de supporters dans le monde. Un nombre impressionnant quand on sait que le Portugal compte environ 10 millions d’habitants. Surtout, cela permettait au club lisboète de continuer sa lutte contre son rival, le Benfica Lisbonne qui compte plus […]

Comment la Coupe du Monde fait varier les cours de la bourse

21 juin 2018 Adrien Pittore 0

Derrière leur image hyperconcentrée, les traders n’en restent pas moins de fervents supporters. A tel point que le nombre d’échanges financiers à tendance à diminuer durant les rencontres internationales lors de la Coupe du Monde. Derrière leurs costumes trois pièces, leur attachés-caisses et leurs écrans d’ordinateurs, les traders n’en restent pas moins des hommes. Et parfois, des amoureux de football. A tel point qu’en période de Coupe du Monde, certains passent plus de temps à jongler avec les retransmissions des matchs plutôt qu’avec les cours de la bourse. Et ce sont les échanges financiers qui en pâtissent. Traders, un supporter comme un autre En tous cas, c’est ce qu’il s’est passé durant les deux dernières éditions. D’après les données de l’agence Thomson Reuters, l’édition 2014 a particulièrement distrait les traders du monde entier. On observe que le 30 juin 2014, où étaient opposée en 8e de finale la France au Nigéria et l’Allemagne à l’Algérie, le nombre d’échanges concernant l’indice S&P 500 a chuté, passant sous la barre des 2 millions. Un an auparavant, plus de 3 millions d’échanges étaient réalisés. De même, en 2015, près de 2,2 millions d’échanges étaient constatés. Ces statistiques sont encore plus basses lors de […]

Le président de la FFF assure sa réélection en taclant la Cour des comptes

11 juin 2018 Adrien Pittore 0

Le 2 juin dernier, Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, taclait sévèrement la Cour des Comptes qui avait épinglé sa gestion de la plus haute nationale du football. Par la même occasion, il s’adjuge un important soutien. « La Cour des comptes ne s’est pas rendu compte que la Fédération française de football est devenue une grosse affaire et qu’elle travaille sérieusement. Parmi les reproches qu’on nous a faits, c’est d’être trop à l’aise. C’est un compliment. » Cette déclaration est signée Noël le Graët, président de la fédération Française de Football. A l’occasion de l’assemblée générale de la FFF du samedi 2 juin, il est revenu sur le rapport de la Cour des comptes qui épinglait sa gestion de « père de famille » du budget. Un rapport que l’homme de 76 ans a sévèrement taclé. Une polémique qui ne plait pas au football amateur… Pourtant, tout ne semblait pas si rose à la FFF. Cette dernière était même dans l’embarras après avoir été épinglée par la Cour des comptes en mars dernier. Le gendarme financier était revenu sur la période 2011-2015 où il avait constaté des « conditions de rémunérations et de travail très favorables« . La politique salariale s’est […]

Combien coûte un arrêt de travail de sportif à la Sécurité Sociale ?

6 mars 2018 Adrien Pittore 0

Lorsque l’on voit les salaires des sportifs de haut-niveau, on peut logiquement se poser la question de savoir qui paie et combien lorsque ceux-ci reçoivent un arrêt de travail. La récente blessure de Neymar, attaquant vedette du PSG, a relancé le débat. Mais la Sécurité Sociale devrait pouvoir souffler. 3,1 millions d’euros mensuels, c’est le salaire que perçoit actuellement l’attaquant brésilien dans le club de la capitale. Seulement, ce dernier souffre actuellement d’une entorse au pied droit avec une fissure du cinquième métatarsien. Sécu, clubs, Ligue et Fédération : qui paie quoi ? La Sécurité Sociale va pouvoir pousser un bon « ouf » de soulagement. Ses remboursements en cas d’arrêt de travail sont strictement plafonnés : 198,81€ par jour pendant les 28 premiers jours puis 265,09€ à partir du 29e. Au maximum, elle devrait donc débourser 14 000€ si le brésilien restait éloigné deux mois des terrains. Seulement, comme tout salarié de l’hexagone, en cas d’accident de travail, ce dernier doit percevoir une indemnisation équivalente à 60% de son salaire journalier de référence soit environ 60 000€ par jour pendant les 28 premiers jours d’absence. Neymar ne sera pas pour autant obligé de réduire son train de vie puisque la Charte […]

1 2