Le Bâtiment recrute… 15.000 Emplois !

13 juillet 2018 ptilly 0

Jacques Chanut, président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), affiche sa volonté de recruter et former 15.000 compagnons dans les quartiers prioritaires, dès la rentrée. « Dans l’immédiat, nous avons la volonté de recruter immédiatement des gens qui peuvent être formés, notamment dans les quartiers prioritaires des villes. Nous lançons un plan de 15 000 recrutements avec des formations si c’est nécessaire. L’idée c’est d’insérer, par la qualification, ces jeunes de quartier. Plusieurs centaines de migrants pourraient être concernés. Cela commence en septembre ! » Accompagner la bonne tenue du secteur de la construction La FFB avait déjà mené une opération de cette nature avec succès en 2008, avec 12.000 CDI conclus à la suite d’un partenariat avec le gouvernement de l’époque. « Nous souhaitons nous fixer un objectif encore plus ambitieux aujourd’hui, pour proposer des emplois et des formations à des jeunes et des chômeurs des quartiers sensibles ou en difficulté ». La FFB rappelle que ces projets sont envisageables dans le cadre d’une croissance soutenue du secteur. Dans les mois à venir, elle prévoit une croissance de la production en volume de 9,6% depuis le point bas de 2015. « L’emploi bénéficie de cette embellie, avec une hausse de 26.800 postes y compris intérim en […]

Validation d’une qualification professionnelle: Quel rôle pour l’employeur ?

13 avril 2016 A. ANDRE 0

Le contrat de professionnalisation vise l’acquisition d’une qualification professionnelle au terme d’une formation à la fois théorique et pratique, en partie en entreprise. Le rôle de l’employeur est donc déterminant dans le processus de formation du candidat : pour autant, il ne bénéficie d’aucun droit de regard particulier sur la qualification attribuée. Une obligation de formation étendue et surveillée La signature d’un contrat de professionnalisation engage une relation tripartite entre l’entreprise, le salarié, et l’organisme de formation. Combinée à une formation théorique, l’apprentissage directement sur poste de travail doit permettre l’obtention accélérée d’un diplôme ou d’une qualification reconnue par la branche ou au niveau national. Ainsi, l’employeur est tenu d’assurer une formation au salarié lui permettant d’acquérir cette qualification professionnelle (art. L. 6325-3, C. Trav.). Logiquement, l’autre obligation qui en découle est de lui « fournir un emploi en relation avec cet objectif ». Parallèlement, l’entreprise doit évidemment permettre au salarié de suivre les enseignements dispensés par l’organisme de formation ou l’université, selon un calendrier établi à l’avance. Ces enseignements doivent tout de même représenter entre 15% et 25% de la durée du contrat (art. L. 6325-13, C. Trav.)[1]. L’ensemble des parties est donc associé au processus de formation. Cela se matérialise avant […]

La formation, un remède contre le chômage?

16 décembre 2015 Eric Verhaeghe 0

En réaction à la montée du Front National, Manuel Valls a annoncé un vaste plan de formation pour les chômeurs. La réaction peut paraître curieuse: elle repose sur la conviction que le chômage de masse et de longue durée s’explique par le manque d’adaptation des chômeurs aux compétentes attendues sur le marché du travail. Mais en est-on si sûr? Une théorie néo-classique L’idée selon laquelle le chômage de masse procède d’une « friction » entre les compétences des travailleurs et les compétences attendues sur le marché s’appelle la théorie des appariements. Elle est particulièrement nourrie par la révolution numérique, où les emplois demandent des compétences nouvelles que les publics les plus fragiles n’ont pas acquises. En ce sens, face à une révolution disruptive comme celle imposée par le numérique, l’ambition de former massivement les chômeurs peut avoir du sens, à condition qu’elle vise à délivrer de véritables compétences et pas seulement des « stages occupationnels » qui ont un effet à court terme sur les statistiques, mais qui n’équipent pas durablement les bénéficiaires des stages face aux exigences du marché. Une vieille idée de François Hollande Au demeurant, la conviction selon laquelle la formation est une arme magique pour lutter contre le chômage est très […]