Pourquoi la France ne rattrapera jamais son retard dans les cryptomonnaies

17 mai 2018 Adrien Pittore 0

Le 16 avril dernier, la compagnie ARK Ecosystem a été longuement auditionnée par l’Assemblée Nationale dans le cadre d’une mission d’information sur les cryptomonnaie. Seulement, les résultats de cette réunion pourraient ne pas être à la hauteur des attentes. La crypto-nation française serait-elle enfin lancée ? Pas de certitude à ce sujet encore mais une chose est sûre : la question préoccupe de plus en plus les hautes sphères politiques qui n’hésitent plus à se renseigner sur le sujet. Ainsi, la société ARK Ecosystem a été longuement auditionnée par l’Assemblée Nationale dans le cadre d’une mission d’information menée par Eric Woerth. Une salle vide, un président perdu… Dès les premières secondes de la mission, on sent bien que les résultats risquent de ne pas atteindre les objectifs fixés, à savoir aider le gouvernement à comprendre ce que peuvent apporter les cryptomonnaies mais aussi la technologie blockchain. Première déconvenue, comme le dit si bien Eric Woerth, la salle de réunion est presque vide. L’inconvénient de programmer cette mission d’information au même moment qu’un débat sur la situation en Syrie. Le calendrier du président à ses réunions que les parlementaires ignorent. Et puis il y a aussi cette première prise de parole […]

Gironde : l’arrêté anti-radars embarqués jugé illégal par la préfecture

9 mai 2018 Adrien Pittore 0

La décision du maire de Naujac-sur-mer avait fait grand bruit. En se basant sur une lecture stricte du code de la route, il avait publié un arrêté interdisant les radars embarqués. Un texte de loi rendu illégal par la préfecture. LOn devrait donc finalement bien voir arriver sur nos routes les radars embarqués tenus par des sociétés privées. Alors que l’Eure a commencé à accueillir les premières « mitraillettes à flashs », les contestations et les recours se multiplient.  Le 2 mai dernier, Jean-Bernard Dufourd, maire de Naujac-sur-mer en Gironde, est sorti de l’anonymat en rendant officiel un arrêté qui interdisait l’utilisation des radars embarqués par des sociétés privées. Un champ de vision réduit Policier à la retraite, l’élu s’est donc basé sur une lecture stricte du code de la route pour publier son arrêté. Ainsi, dans son post Facebook (voir ci-dessus), Monsieur Dufourd invoque l’article R412-6-2 qui stipule qu’il est «  interdit de placer sur le champ de vision du conducteur un appareil doté d’un écran ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation ». Considérant que la vigilance du conducteur peut être altérée, que son inattention peut être provoquées par la présence en fonctionnement de systèmes de caméras embarquées. […]

Nîmes : les médecins en grève après l’agression d’une infirmière à domicile

30 avril 2018 Adrien Pittore 0

Les médecins et infirmiers apparaissent bien démunis face à la montée de la violence dont ils sont les victimes. Lundi 23 avril, une infirmière à domicile a été agressée dans une rue à Nîmes. Une situation intenable pour ses confrères. 🆘 #PlusJamaisCa Alors qu'elle s'apprêtait à rendre visite à un patient, une consœur a été victime d'une violente agression à Pissevin (30). 1⃣ médecin agressé, c'est 0⃣ patient soigné ! Quand les pouvoirs publics daigneront-ils enfin réagir ? Il y a urgence ! pic.twitter.com/bV2gTyit4M — CSMF_officiel (@CSMF_officiel) 27 avril 2018 Le 17 avril dernier, nous faisions état du lancement de l’application Cormedal, censée aider les médecins à lutter contre le nombre grandissant d’agressions dont ils sont victimes. A juste titre, plusieurs internautes nous avaient demandé si cette application était aussi disponible pour les praticiens et praticiennes à domicile. Une question à laquelle nous n’avions pu répondre. Deux semaines après, nos confrères du 20 Minutes rapportent que plusieurs médecins exerçant dans les quartiers sensibles autour de Nîmes ont fermé leurs portes ce vendredi 27 avril après une énième agression. L’agression de trop…  Lundi 23 avril, une infirmière a été agressée par un homme qui tentait de lui voler son sac alors […]

Arnaque aux crypto-monnaies : un français escroqué de 56 000€

30 avril 2018 Adrien Pittore 1

Un quinquagénaire vivant dans l’Allier a été victime d’une arnaque à la crypto-monnaie. Il a transféré 56 000€ à une banque qui lui promettait d’importants retours sur investissement.  Voilà qui devrait donner encore un peu plus de grain à moudre aux détracteurs des cryptomonnaies. Mais aussi et surtout à ceux qui veulent corps et âmes leur régulation. Un stratagème bien connu « J’étais sûr de mon coup. » La pilule a encore du mal à passer chez ce quinquagénaire qui vivait dans l’Allier. Et pourtant, il a bien été victime d’une arnaque chiffrée à plus de 56 000€. Comme le rapporte nos confrères de La Montagne, son opération avait tout du bon plan. Il contacte une banque anglo-saxonne spécialiste de l’Ether qui lui promet un fort taux de tour sur investissement. Mis en confiance, il fait un premier versement de 1 000€ en décembre 2017. Et comme prévu, l’argent afflux sur le portefeuille virtuel du quinquagénaire. Il va alors multiplier les virements. 5 000€, 20 000€ puis 30 000€. Avec toujours les mêmes résultats : son portefeuille se garnit. Seulement, il se garnit d’autant de vent que son compte bancaire se vide. Pour ce dernier virement, il doit envoyer la somme d’argent […]

Un parent sur deux prêt à faire rater des jours d’école à ses enfants pour profiter des ponts

30 avril 2018 Adrien Pittore 0

Avec un mois de mai largement entrecoupé de jours fériés et de ponts, la tentation est grande de retirer ses enfants de l’école pour profiter de quelques vacances. Sondage ponts de Mai en France de Société Tripalio Chaque début d’année, c’est le même rituel. On guette le calendrier pour voir quand tombent les jours fériés et autres vacances. Si certains permettent directement des week-ends de trois jours en tombant un vendredi ou un lundi, d’autres qui sont placés les mardis et jeudis donnent droit à des week-ends de quatre jours à condition qu’il reste quelques RTT à placer. Officiellement, l’Education nationale ne fait aucun pont en mai. Seulement, un sondage OpinionWay publié la semaine dernière montre que près de la moitié des parents seraient prêt à faire perdre une journée d’école à leur enfant au profit de vacances. Les vacances prioritaires face aux études Si dans ce sondage on apprend que 65% des interrogés ne serait pas prêt à faire manquer une journée de classe à son enfant pour profiter des ponts de mai, on constate aussi que ce taux varie largement suivant si le couple a ou non un enfant. Ainsi, 49% des foyers ayant un enfant de moins […]

Un salarié indemnisé pour avoir « manqué de travail »

27 avril 2018 Adrien Pittore 5

C’est une grande première : une entreprise vient d’être condamnée à indemniser un salarié car elle ne lui donnait pas assez de travail.  On connaissait le « burn-out », un épuisement suite à une charge trop importante de travail. Mais l’on connait beaucoup moins son cousin, le « bore-out » qui est un épuisement par l’ennui. La justice vient de rendre un verdict intéressant : elle condamne une entreprise à verser 50 000€ à un ex-salarié pour harcèlement moral. Elle a été reconnue coupable de ne pas lui avoir donné assez de travail.  « Payé à ne rien faire » Frédéric Desnard travaillait chez Interparfums, une entreprise spécialisée dans la conception et la distribution de parfums sous licence. L’intitulé de son poste : responsable des services généraux.  J’étais M. Solutions, de la réparation de la lampe grillée à la supervision de certains contrats ou des dépenses de voyage. Seulement, l’entreprise perd l’un de ses plus gros clients en 2010 et le nombre de tâches de Frédéric se réduit considérablement. Quatre ans plus tard, il est licencié en 2014. Il constate une mise au placard. Dix minutes, vingt minutes : c’était atroce parce qu’après vous avez le dégoût de vous-même, vous ne pouvez pas imaginer qu’on puisse vous […]

Face aux risques sanitaires, la France restreint l’utilisation de la créosote

24 avril 2018 Adrien Pittore 0

La polémique glyphosate à peine retombée que celle sur la créosote prenait le pas. Mais ce mardi 23 avril, la France prend de cours la Commission Européenne en limitant drastiquement les champs d’utilisation d’un autre produit cancérigène : la créosote.  C’est peu dire que la Commission Européenne maîtrise parfaitement l’art du contre-pied. Alors que les représentants se réunissaient pour statuer sur le sort du glyphosate, l’UE autorisait dans le même temps l’utilisation de la créosote, « une substance cancérogène, très persistante, très bioaccumulable et toxique« .  Cette substance est souvent utilisée pour traiter le bois contre les insectes et les champignons, mais aussi les bois utilisés pour allumer sa cheminée. Certains médicaments contiennent aussi de la créosote. Mais cette substance est particulièrement visible sur les poteaux électriques ou sur les traverses de chemins de fer : les gouttes noires qui coulent lors des fortes chaleurs sont de la créosote.  Un premier pas venu de France Seulement, comme nous le montrions en décembre 2017, le risque sanitaire lié à la créosote se faisait de plus en plus pressant (malgré les critiques sans fondements qui nous accusaient de colporter de fausses informations). La SNCF avait d’ailleurs été condamné pour « manquements graves » après le décès […]

Cryptomonnaie : la fiscalité française pourrait être fortement allégée !

24 avril 2018 Adrien Pittore 1

La France deviendrait-elle crypto-friendly ? Rien n’est encore acté mais l’imposition sur les crypto-monnaies pourrait être passablement réduite. Le Conseil d’Etat annoncera sa décision le 26 avril 2018. Vous possedez des crypto-monnaies et êtes en train de remplir votre feuille d’imposition ? Patience ! Le Conseil d’Etat a été saisi par le cabinet d’avocats fiscalistes Bornhauser. Ce dernier a formulé un recours qui pourrait fortement impacter la taxation sur les crypto-monnaies. De 45% à 19% ! Bornhauser réclame ainsi que les crypto-monnaies soient qualifiées de plus-values sur cessions de bien meublés et non pas de Bénéfices non-commerciaux. Loin d’être une simple mention juridique, ce changement de qualificatif entraînerait une diminution de la taxation. Actuellement considérées comme des BNC, le taux de taxation culmine à 45% auquel il faut rajouter des contributions sociales. Des contributions exceptionnelles sur les hauts revenus (entre 3 et 4%) peuvent s’ajouter. Mais si l’utilisateur se trompe dans sa déclaration, la taxation peut dépasser les 100%. Avec une décision favorable du Conseil d’Etat, la taxation forfaitaire de 19% pourrait au maximum les 34,5% pour les revenus de 2017 et 36,2% à partir de 2018, contributions sociales comprises. Un gain financier non négligeable. Réponse le 26 avril 2018 […]

Yves Lévy, mari d’Agnès Buzyn, ne sera pas reconduit à la tête de l’Inserm

23 avril 2018 Adrien Pittore 2

C’est une décision qui devrait faire parler. Yves Lévy, le mari d’Agnès Buzyn, ne sera pas reconduit à la tête de l’Inserm, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale. En cause, des suspicions de conflits d’intérêts suite à plusieurs décisions controversées de la ministre de la Santé.  C’est la fin de la République Bananière. L’immunologiste Yves Lévy, à la tête de l’Inserm depuis 2014, ne sera pas reconduit dans ses fonctions annonce Le Figaro. Une décision qui émane directement de l’Elysée qui pointe de possibles conflits d’intérêts, la femme de l’actuel PDG de l’Inserme n’étant autre qu’Agnès Buzyn, la ministre de la Santé. Fini les bêtises ! La situation commençait à devenir difficile à tenir pour le couple Lévy-Buzyn. Et pour cause, ce sont des dizaines d’articles qui relayaient les décisions prises par la ministre de la Santé en faveur de l’institut placée sous la tutelle du ministère de la Recherche mais aussi du ministère des Solidarités et de la Santé.  Face à la menace que représenterait un conflit d’intérêt avéré, l’Inserm a reçu l’ordre de ne pas reconduire son actuel PDG sans qu’il passe, comme les autres candidats, par le test de l’appel à candidature.  Une décision qu’a […]

La mairie d’Auriol emploie « au black » un agent pendant plus de 3 ans !

20 avril 2018 Adrien Pittore 0

La Chambre Régionale Provence-Alpes-Côte d’Azur de la Cour des comptes explique dans son rapport d’observations que la mairie d’Auriol a employé « sans aucun contrat » pendant trois ans et trois mois, un agent recruté dans des conditions troubles. Rapport de la Cour des comptes sur la commune d’Auriol de Société Tripalio Ne pas déclarer un employé ne serait donc pas seulement réservé aux entreprises et sociétés privées ? Le domaine public pourrait-il être touché? C’est ce qu’affirme la Chambre Régionale Auvergne-Rhône-Alpes de la Cour des Comptes dans son dernier rapport d’observations qui étudie la commune d’Auriol sur la période 2010-2016. « Un agent employé et rémunéré pendant trois ans sans aucun contrat » Ainsi, l’antenne régionale de la Cour des Comptes s’est penchée sur le cas d’un agent de la mairie employé du 1er septembre 2004 au 1er décembre 2015 en qualité de non-titulaire. Elle précise alors que « cette période d’emploi est jalonnée d’anomalies de gestion. »  S’il a d’abord été employé pendant quatre ans comme agent non-titulaire de remplacement, passant au bout de neuf mois du 1er échelon au 10e échelon de grade alors qu’il faut 4 ans, il a ensuite travaillé pendant un an « en tant qu’attaché non titulaire au 6ème échelon […]

1 3 4 5 6 7 17