Investir dans les Crocs rapporterait plus que les Bitcoins

22 août 2018 Adrien Pittore 0

Un journaliste du New York Times s’est amusé à comparer l’évolution du Bitcoin et celle des actions des Crocs. Bitcoin vs. Crocs over the past year. Black line is $CROX; blue is $BTC. Y axis is price change since Aug. 16. Indeed, buying stock in Crocs was a better investment than bitcoin. h/t to a friend who doesn’t have Twitter. pic.twitter.com/y0H9vlAfNO — Jack Nicas (@jacknicas) 17 août 2018 Serait-ce la fin de la hype qui entoure les cryptomonnaies ? Pour Jack Nicas, journaliste du New York Times et spécialiste des nouvelles technologies, la réponse est oui. D’après ses recherches, il serait plus intéressant d’investir dans un objet qui possède un peu moins de technologie : les crocs. Une histoire de mode Le journaliste s’est amusé à comparer l’évolution des cours de la plus célèbre des cryptomonnaies avec celui des actions de la chaussure en plastique, aussi hideuse que confortable. En ressort un graphique comparatif qu’il publiait sur son compte Twitter le 17 août dernier. Le graphique montre que la valeur des actions des Crocs a pratiquement doublé de septembre 2017 à août 2018. Sur la même période, la valeur du Bitcoin n’aurait seulement pris que 40% d’évolution positive. Pour autant, le graphique […]

TAFTA versus KAFKA

27 avril 2016 Jean-Marc Boyer 0

Le Traité de Libre Echange Transatlantique (TAFTA) ou partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP*), fait la une des médias à l’occasion de la foire de Hanovre (Hannover Messe) de cette fin avril. Angela Merkel y a réuni autour d’elle le Président américain, occasion d’un G5 informel avec ses homologues français, anglais et italien. Henry Kissinger (qui est né en Allemagne) se demandait qui appeler pour avoir l’Europe. Il a désormais sa réponse. La prédominance anglo-saxonne Angela Merkel vient pourtant de l’autre côté du rideau de fer (où son père l’avait entrainé par idéologie pastorale), et les USA ont espionné la Chancelière CDU. Mais Barack Obama a su chanter les louanges du Dr Merkel et les USA sont désormais le premier partenaire de l’Allemagne. Plus généralement, le déséquilibre commercial entre USA et Europe est en faveur du vieux continent. Sigmar Gabriel (Président fédéral du SPD, ministre fédéral de l’économie et vice chancelier) est pourtant plus réticent au projet de traité. Malgré la douce sonorité du Tafta**, les discussions sont secrètes et uniquement en anglais. Common Law plutôt que Civil Law : en cas de conflit, un tribunal arbitral tranchera. Cela signifie qu’une instance (dépendant probablement de Washington), saisie par des entreprises […]