France : Le salafisme… Bientôt considéré comme une secte ? suite et fin…

18 juillet 2018 ptilly 0

Pour lutter contre le salafisme,  M. Bernard CAZEAU, présentait Lundi 9 juillet, le rapport de la commission d’enquête sénatoriale sur l’évolution de la menace terroriste après la chute de l’État islamique. Voici la 4° partie de notre synthèse. Lisez aussi : 1ère partie, 2° partie, 3° partie et 4° partie. Comme le reprend Majid Oukacha : Les chiites considèrent donc que le pouvoir légitime revenait de droit au descendant direct du prophète, Ali, alors que les sunnites ont jugé préférable de suivre Abou Bakr, l’un de ses fidèles compagnons. Bien sûr, les us et coutumes entre les deux courants sont bien différents, mais ils s’accordent sur deux choses : tous ne croient qu’en un Dieu unique et respectent cinq piliers communs de l’Islam. Et sur les deux assertions fondamentales suivantes : Il n’y a de Dieu que le Dieu Allah et Muhammad est Son prophète. En dehors de cette double-assertion, tout autre élément qui concerne la religion islamique s’avére en effet être un potentiel sujet à dissension parmi les Hommes qui voient en le livre du Coran un message divin à leur attention. Sunnisme, chiisme, soufisme, kharidjisme… Ces différents courants de pensée du Monde musulman sont eux-mêmes subdivisibles en une infinité de sous-branches religieuses au sein desquelles on trouve, entre […]

Macron face à l’Église, ou le regret d’Ulysse d’avoir dit non à Calypso

11 avril 2018 Eric Verhaeghe 4

Le discours d’Emmanuel Macron aux Bernardins, devant l’Église Catholique, a nourri des polémiques sur une prétendue rupture avec la laïcité. Il illustre plutôt les désillusions et les angoisses d’une majorité laïque désarmée face à la montée de projets sociétaux alternatifs, fondés sur une perception différente de l’Histoire et du destin de l’Homme. On retrouve ici les inquiétudes d’une société sécularisée face à la question du salut, qu’elle se sent impuissante à traiter. Il y a plusieurs façons de lire l’important discours d’Emmanuel Macron aux Bernardins, prononcé le 9 avril au soir. Ceux qui, à peine l’avait-il fini, ont lancé des polémiques assassines sur son contenu peuvent le regretter amèrement. Ils auraient bien fait de prendre le temps de le lire à tête reposée avant de s’écharper sur l’une ou l’autre de ses phrases tirées de son contexte. Au bon vieux temps de l’Église triomphante Dans tous les cas, le reproche adressé à ce texte, de rompre avec la laïcité et la loi de 1905, paraît très mal à propos. En réalité, le Président n’a pas contesté la laïcité. Il a seulement déploré sa grande efficacité dans la sécularisation de la société française. Il a prononcé les mots de celui qui […]

Les français réclament une meilleur défense de la laïcité

10 novembre 2017 Charlotte Charlier 1

Malgré la place importante faite aux religions dans les modes de vie en France, la laïcité ne serait pas assez défendue pour 57% des français. Mais 41% des personnes pratiquantes sondées estiment le contraire. Un sondage OpinionWay pour la Ligue internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme (LICRA), révèle l’importante place des religions dans les modes de vie des français. 67% des sondés estiment qu’elles occupent une place de plus en plus importante. Cependant, la défense de la laïcité n’est pas suffisante pour 57% d’entre eux. Le principe de laïcité remis en question Si plus de la moitié des personnes sondées affirment que la laïcité n’est pas assez défendue en France, 61% d’entre elles ne sont pas pratiquantes. Les pratiquants, eux, estiment à 57% que le principe est assez défendu. Et la modification de la loi de 1905 pour la laïcité afin de tenir compte des évolutions de la société n’est pas nécessaire pour 53% des personnes interrogées. Résultat surprenant, 18% des français estiment que les demandes des religions dans les hôpitaux doivent être prise en compte. La majorité des personnes qui en attestent sont des pratiquants. Selon les résultats, certains lieux nécessitent donc une prise en compte plus importante de la […]

L’Etat belge devant la CJUE pour le port du voile en entreprise

8 juin 2016 Eric Verhaeghe 1

Malgré les attentats du 22 mars 2016, l’Etat belge prend une position stupéfiante: il délègue un avocat, aux frais du contribuable, pour combattre devant la Cour de Justice de l’Union Européenne l’interdiction du port du voile en entreprise. L’Union Européenne accepte l’interdiction du voile en entreprise Rappelons d’abord cette décision de la Cour de Justice de Luxembourg dans le cadre d’une question préjudicielle posée par la Chambre de Cassation belge, concernant une salariée licenciée parce qu’elle portait un voile islamique dans son entreprise: Dans ses conclusions de ce jour, l’avocat général Juliane Kokott estime que l’interdiction faite à une travailleuse de religion musulmane de porter au travail un foulard islamique ne constitue pas une discrimination directe fondée sur la religion, dès lors que cette interdiction s’appuie sur un règlement général de l’entreprise interdisant les signes politiques, philosophiques et religieux visibles sur le lieu de travail et ne repose pas sur des stéréotypes ou des préjugés relatifs à une ou plusieurs religions déterminées ou aux convictions religieuses en général. Dans un tel cas, il n’y a en effet pas de traitement moins favorable fondé sur la religion.   On ajoutera ici les considérations pleines de bon sens exposées par l’avocate générale: […]