Un vrai Grec à Paris? l’Acropole, un monument historique

Temps de lecture : 2 minutes

Cet article a été lu 753 fois

L’Acropole est l’un des plus anciens restaurants grecs à Paris – si ancien qu’on l’y a toujours vu et que plus personne ne se souvient de l’année où il fut fondé. C’est dire si cette petite adresse d’habitués, rendez-vous commode d’un grand nombre de sorbonnards, constitue une institution du Quartier Latin et un lieu incontournable pour comprendre la Grèce à Paris.

Certes, le cadre n’a rien de cossu ni de prétentieux. Les tables toutes simples qui occupent la salle avec sa grande devanture à l’ancienne sont même pour ainsi dire spartiate. Mais la famille (originaire de Kavala) qui tient cette maison de génération en génération rend le lieu chaleureux et met son sens du service en quatre pour satisfaire le client.

Quelques entrées typiques du pays

On ne manquera pas les entrées typiques du pays. Entre les sandjouks (viande de boeuf séchée) et le casseri frit, ceux qui connaissent vraiment la Grèce retrouveront là-bas des airs agréables venus de la Méditerranée. Le fait mérite d’être souligné, car il n’est pas courant de trouver à Paris les saveurs des Balkans.

Ne manquez pas les suggestions du jour

La carte de l’Acropole évolue peu au cours des ans, et on y retrouve les grands classiques: les souvlakis, bien sûr, mais aussi la salade “khoriatiki”, et les keftes si chers à la cuisine de l’est méditerranéen. Mais ce sont surtout les suggestions du jour qui retiendront l’attention. Pêle-mêle, l’Acropole propose des plats parfois roboratifs comme le chou farci, ou des spécialités du pays (bien au-delà de la traditionnelle moussaka), comme la souris d’agneau au four, qui rappellent que la gastronomie grecque nous est encore très mal connue.

L’Acropole a ici un mérite: apporter de jolies surprises, avec des plats paysans, simples mais bons, qui permettent de passer un moment convivial.

La Grèce jusqu’au bout

Au passage, on profitera aussi de la carte des vins venue du pays. L’Acropole ne propose pas les grands crus connus des spécialistes, mais quelques idées qui sont comme là-bas: retsina en carafe, notamment, mais aussi Metaxa au digestif.

Une journée en Grèce en plein coeur de Paris.

L’Acropole, 3 Rue de l’École de Médecine, 75006 Paris

Ouvert tous les jours, sauf le mercredi

Compter 25 euros par personne.

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Fillon, un programme pré-impérial

L'intérêt de la victoire large de François Fillon est d'offrir, enfin! un espace politique clair et légitime à un programme...

Fermer