Verge/Pornhub : quand la cryptomonnaie part en couilles…

La société de divertissements pour adultes espère renforcer son attractivité en misant sur l’anonymat des transactions. 

Décriée par certains, l’anonymisation des paiements en cryptomonnaie risque maintenant de séduire un public beaucoup plus large. Plusieurs sites au contenu pour adultes viennent d’annoncer qu’ils accepteraient les paiements en cryptomonnaie. Plus particulièrement, les internautes pourront régler en… Verge.

Un incroyable coup de comm’ pour Pornhub, Brazzers et Nutaku

Mindgeek, la plus grande société de production de contenu pour adultes vient donc d’officialiser ce partenariat. Pour rappel, le groupe possède les marques Pornhub, Brazzers et Nutaku, respectivement deux sites classés X et un portail de jeux pour adultes en ligne.

L’annonce d’un partenariat était largement teasé par les fondateurs de la cryptomonnaie, qui avaient annoncé qu’un partenariat de grande « envergeure » allait être développé. Une campagne de crowdfunding avait même vu le jour pour récolter 75 millions d’euros de cryptomonnaie. Dans les heures précédant l’annonce officielle de ce partenariat, Verge a vu sa valeur grimper de plus de 22% !

Pour Justin Sunerok, fondateur de Verge, c’est un gros coup qui est réalisé. « Pornhub est une organisation mondiale avec près de cent millions d’utilisateurs quotidiens. Ce partenariat représente un marché énorme avec une portée mondiale qui concurrencera les devises étrangères. C’est énorme pour Verge et nous sommes extrêmement excités de pouvoir enfin l’annoncer. »

Corey Price, vice-président de Pornhub, explique aussi que l’anonymisation des cryptomonnaies a motivé son groupe à nouer ce partenariat. « Alors que l’industrie des adultes devient de plus en plus courante, il y a encore beaucoup de gens qui préfèrent être secrets ou privés à ce sujet. En acceptant la cryptographie, nous rendons l’achat de contenu encore plus sûr, ce qui attirera ces personnes. Avec l’incitatif supplémentaire, nous nous attendons à voir une hausse de l’achat de contenu.« 

Deux partis qui ont aussi leurs détracteurs

Pour les non-initiés, les sites Brazzers et Pornhub sont répertoriés comme étant des « porntube » (de la contraction entre pornographie et Youtube). Si une majorité d’internautes se contentent des clips gratuits, une partie préfèrent profiter d’un abonnement pour avoir accès à du contenu de meilleure qualité.

Ce partenariat n’a pourtant pas été facile à mettre en place. Si l’industrie du divertissement pour adultes voyait d’un bon oeil l’arrivée des cryptomonnaies, les distributeurs ne se sont pas pressés à les utiliser à cause de leurs valeurs fluctuantes. 

De même, le groupe Mindgeek est régulièrement accusée de voler du contenu à d’autres groupes avant de le répertorier sur leurs sites web. La cryptomonnaie Verge a aussi plusieurs détracteurs. Elle est accusé d’avoir détourné et fait disparaître 18 millions de XVG (du nom de la cryptomonnaie) du crowdfunding destiné à supporter le nouveau partenariat. 

Stormy Daniels, l’une des stars du monde du X les plus populaires du moment, s’est chargée de promouvoir ce partenariat. De même, plusieurs jeux concours étaient organisés. En suivant le compte Twitter de la cryptomonnaie Verge et en retwittant le message ci-dessus, les internautes avaient la chance de gagner plusieurs lots dont 150 000$ en Verge, un rendez-vous virtuel avec l’actrice Stormy Daniels, ou encore un rendez-vous, bien réel cette fois-ci, avec l’actrice Asa Akira. 

1 commentaire sur Verge/Pornhub : quand la cryptomonnaie part en couilles…

  1. neanmoins verge a fait ce partenariat et verge est une cryptqui vaut un milliard de dollar environ. c’est ne pas rien. je pense cette chute enorme est une belle opportunite d’investir dans verge. car is vont trouver d’ autres partenaires et regler leur petites problemes techniques qui circulaient tres exagere sur le net.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Châtres-sur-Cher : les kinésithérapeutes font expulser une ostéopathe et une psychologue de la maison de santé !

Présentes dès l'ouverture de la Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP) en 2015, une ostéopathe et une psychologue se sont vues...

Fermer