Voile islamique: quand l’Obs range Le Point dans la fachosphère

Elisabeth Guigou a créé la polémique en participant, voilée, à une séance de rupture de jeûne à la mosquée de Pantin où elle est candidate aux législatives. L’Obs vient d’y consacrer un article étrange où la « fachosphère » englobe un nombre grandissant de medias.  

Certes, il est toujours tentant de faire des titres accrocheurs pour attirer le lecteur. N’empêche: en titrant « Elisabeth Guigou voilée : la fausse polémique de la fachosphère », l’Obs a fait très fort. 

Les deux medias immédiatement cités à l’appui de cette accusation portant sur la fachosphère sont… Le Point et Valeurs Actuelles. Voilà qui mérite quelques questions majeures sur ce que désigne désormais l’expression « fachosphère ». S’agit-il de désigner la presse d’extrême droite sur Internet? ou de simplement regrouper sous une appellation qui appelle au bannissement tous ceux qui ne se rangent pas sous la bannière d’un multiculturalisme béat? 

La bévue en dit long, en tout cas, sur l’hystérisation du débat public en France, et sur l’intolérance ambiante. 

Au passage, on notera l’argumentation grotesque d’Elisabeth Guigou, 71 ans, qui explique sa présence dans une mosquée en pleine campagne électorale par une démarche « privée ». Et c’est bien sûr à titre privé et non comme candidate aux législatives qu’Elisabeth Guigou a appelé au financement d’une nouvelle mosquée à Pantin.

Bien entendu, il faudrait avoir mauvais esprit pour imaginer qu’Elisabeth Guigou fréquente les mosquées de sa circonscription pour des motifs autre que privés. 

 

  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Droit de réponse : Jean-Luc Petithuguenin

Nous republions ci-après une réponse de M. Jean-Luc Petithuguenin à notre article paru le 31 mai 2017 sur Décider &...

Fermer